Partager

Quels sont les risques de courir pendant la grossesse

 
Par Didier Lacombe. Actualisé: 19 septembre 2017
Quels sont les risques de courir pendant la grossesse

Quand une femme devient enceinte, celle-ci doit changer certaines de ses habitudes quotidiennes pour s'adapter à cette nouvelle situation et prendre en compte la croissance du bébé. Il est important de suivre quelques directives de base pour poursuivre votre grossesse en étant en pleine santé en contrôlant par exemple votre alimentation et en continuant d'exercer une activité physique pour que vos fonctions vitales fonctionnent correctement. Certaines femmes pratiquent la course à pied pendant la grossesse mais avant de commencer à courir, nous vous recommandons de vous informer pour connaître les risques liés à cette activité physique.

Dans cet article de toutComment, nous allons vous faire découvrir quels sont les risques de courir pendant la grossesse pour que vous sachiez à quel point il est important de prendre soin de vous pendant cette période si particulière. Surtout, il est impératif de consulter un gynécologue avant de commencer à courir, car selon les grossesses, cette activité peut s'avérer fatale pour le bébé. Ne jouez pas avec le feu.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Quels sont les bienfaits du bracelet en cuivre
Étapes à suivre:
1

L'activité physique est recommandée pendant la grossesse à moins que votre gynécologue ne vous le déconseille. Dans le cas d'une grossesse à risque, cette pratique n'est pas recommandée, car vous risquez de perdre le bébé ou de nuire à sa croissance. Toutefois, si votre grossesse se passe bien, il ne faut pas que vous agissiez comme si vous étiez malade, bien au contraire, vous pouvez continuer votre vie, mais en tenant compte d'un certain nombre de précautions qui vont assurer votre santé et celle de votre bébé.

En fait, pour pouvoir courir pendant la grossesse, il faut que vous ayez déjà couru. Dans le cas contraire, pour une femme n'ayant jamais couru, il est préférable d'opter pour une autre activité physique pendant la grossesse et de choisir d'autres activités à faible impact comme la natation ou le yoga.

Quels sont les risques de courir pendant la grossesse - Étape 1
2

Commençons par les risques de la course à pied pendant la grossesse. Tout d'abord, vous avez plus de chance de chuter puisque votre centre de gravité se déplace ce qui entraîne une perte de stabilité et de contrôle. En outre, les articulations sont également plus faibles car elles doivent résister à un poids plus lourd et vous avez donc plus de chances de souffrir de blessures plus fréquemment.

À cet égard, il est important de courir en étant bien équipé avec des vêtements appropriés et des chaussures adaptés pour la grossesse et de vous munir d'eau et de fruits secs pour lutter contre la chaleur et l'hypoglycémie.

Quels sont les risques de courir pendant la grossesse - Étape 2
3

L'impact généré à chaque foulée peut causer certains problèmes au niveau du vagin comme des saignements ou peut entraîner des contractions précoces. C'est pour cette raison, que quand vous courrez pendant la grossesse, il faut que vous appreniez à écouter votre corps : si vous êtes fatigué, si vous vous sentez étourdi ou que vous remarquez quelque chose d'inhabituel, arrêtez de courir.

À ce stade, vous ne devriez ni forcer, ni essayer d'atteindre des objectifs sportifs. Maintenant, vous devez faire de l'exercice pour rester en forme et non poursuivre un autre but, donc si vous sentez que quelque chose ne va pas, rendez-vous immédiatement chez le médecin et, surtout, préférez un sport qui ait moins d'impact sur votre corps.

Quels sont les risques de courir pendant la grossesse - Étape 3
4

Lorsque vous pratiquez une activité sportive, la température du corps augmente. Mais si vous êtes enceinte, il faut que vous soyez attentive à cette augmentation de la température car celle-ci peut nuire à la santé de votre bébé si elle est trop importante. Dites-vous que la chaleur que vous ressentez lorsque vous pratiquez un sport sera encore plus ressentie par le foetus car celui-ci car la température du liquide amniotique qui le recouvre augmentera également.

Ainsi, si vous souhaitez courir pendant la grossesse, il est important d'éviter les heures les plus chaudes, d'utiliser des vêtements de sudation et, surtout, ne vous forcez pas. Ayez toujours de l'eau sur vous pour vous hydrater et vous reposer quand vous voyez que vous avez très chaud.

5

Un autre risque de la course pied pendant la grossesse est la déstabilisation les niveaux de sucre dans le sang de la mère qui peut même conduire à ce qu'on connaît sous le nom de « diabète gestationnel ». Afin d'éviter cette maladie, nous vous conseillons de suivre certaines directives concrètes pour avoir une alimentation saine et équilibrée car vos besoins nutritionnels augmentent pendant la grossesse.

Dans le cas où vous faites du sport, il est important que vous fassiez votre jogging en ayant mangé des fruits, des céréales, des fruits secs, etc. Par ailleurs, vous devrez aussi faire le plein d'énergie après l'exercice et éviter ainsi, une baisse des niveaux de glucose et d'avoir une hypoglycémie.

Quels sont les risques de courir pendant la grossesse - Étape 5
6

Une fois que vous connaissez les risques de la course à pied pendant la grossesse, vous devez aussi différencier les stades de la grossesse : pratiquer une activité physique pendant le premier trimestre de grossesse ne revient pas à pratiquer une activité physique pendant le dernier trimestre.

  • Faire de l'exercice pendant le premier trimestre de grossesse

Nous vous recommandons, dans le cas où vous faites de l'exercice pendant cette période, de toujours le faire avec une intensité modérée voire faible, de manière à ce que vous puissiez toujours parler pendant que vous faites de l'exercice. Pour cette raison, il est déconseillé de faire du jogging pendant les premiers mois car cette activité accélérera trop le système cardiovasculaire au moment où le foetus n'est pas encore formé, ce qui augmente le risque de souffrir d'avortements naturels.

Pendant la grossesse, optez pour des activités physiques plus douces comme la natation ou le yoga, en maintenant un niveau de glucose dans le sang important : voilà pourquoi vous devez avoir des fruits secs sur vous et boire suffisamment d'eau ou de jus de fruits qui vous hydrateront et vous fourniront les glucoses dont vous avez besoin.

  • Faire de l'exercice pendant le second trimestre de grossesse

Pendant cette période, vous pouvez inclure à votre routine certaines activités aérobiques, mais toujours en maintenant un rythme lent et contrôlé. Pendant cette période, votre corps commence à changer et gagne donc en poids ce qui augmente la probabilité de se blesser ou de chuter. Vous devez être très prudent, ne jamais forcer et vous reposer quand vous sentez votre corps vous la demande.

Nous vous recommandons de plus courir à cette période de la grossesse car le foetus est déjà plus développé à cette période et votre corps est encore plus agile. Gardez à l'esprit les conseils que nous vous avons présentés dans cet article si vous voulez réaliser une activité physique de manière saine. N'oubliez pas d'en parler à votre gynécologue pour qu'il vous donne son accord.

  • Faire de l'exercice pendant le troisième trimestre de grossesse

Lorsque vous arrivez au sixième mois de grossesse, il est recommandé d'arrêter de pratiquer une activité cardiovasculaire en règle générale et donc la course à pied. En effet, votre bébé aura bien grandi et votre corps sera moins agile : par conséquent, vous devriez éviter les activités physiques qui sont trop brutales pour votre corps et les remplacer par des activités physiques plus douces, pour vous aider à rester en forme sans vous mettre en danger.

Quels sont les risques de courir pendant la grossesse - Étape 6
7

Si votre médecin vous a donné le feu vert et que vous avez décidé de continuer à courir, nous vous conseillons de suivre ces quelques recommandations pour faire votre jogging en toute sécurité. Tout d'abord, il faut que vous écoutiez votre corps en permanence et si vous sentez qu'il n'en peut plus, arrêtez-vous. Il n'est plus question d'atteindre des objectifs ou de se dépasser pendant la grossesse, il faut que vous soyez uniquement attentif à votre état de santé et à tous les signes que votre corps vous envoie.

Il est également recommandé de contrôler votre rythme cardiaque et de ne pas dépasser les 140 ou 145 battements par minute. Si votre fréquence cardiaque est supérieure, arrêtez de courir et commencez à marcher. Vous pouvez contrôler votre rythme cardiaque avec un pulsomètre ou, si vous n'en avez pas, le test est très simple : essayez de parler en courant et si vous n'y arrivez pas, c'est que votre rythme cardiaque est trop important.

Et surtout, ne faites jamais de jogging pendant la grossesse que si votre médecin vous l'a déconseillé. Vous pouvez sérieusement compromettre votre santé ainsi que celle de votre bébé : ne jouez pas avec le feu !

Quels sont les risques de courir pendant la grossesse - Étape 7

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Quels sont les risques de courir pendant la grossesse, nous vous recommandons de consulter la catégorie Fitness.

Écrire un commentaire sur Quels sont les risques de courir pendant la grossesse

Que vous a semblé cet article ?

Quels sont les risques de courir pendant la grossesse
1 sur 7
Quels sont les risques de courir pendant la grossesse

Retour en haut