Partager

Les principales épreuves d'athlétisme

Par Didier Lacombe. Actualisé: 16 janvier 2017
Les principales épreuves d'athlétisme

L'histoire de l'athlétisme comme discipline sportive est peut-être aussi ancienne que notre propre existence. Durant la Préhistoire, les hommes couraient derrière leurs proies pour les chasser et celui qui était le plus rapide, le plus fort et avait la plus grande précision devenait le chef du groupe. Depuis, l'histoire de ce sport international a évolué, des premiers Jeux olympiques d'Olympie de l'an 1222 av. J.-C. jusqu'à nos jours. ToutComment vous explique quelles sont les principales épreuves d'athlétisme du XXIe siècle.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Comment préparer un Ultra-Trail

Courses de vitesse ou sprints

Les courses de vitesse ou sprints font partie des épreuves les plus représentatives de l'athlétisme. Elles consistent en un individu/coureur qui parcourt une distance déterminée le plus rapidement possible. Le coureur se place sur son couloir (il est interdit d'empiéter le couloir des autres athlètes) puis, après le coup de feu donnant le départ de la course, il se propulse à l'aide des starting-blocks dans le but d'obtenir le meilleur score. L'impulsion est tellement puissante qu'il est très important que le coureur fasse un bon exercice d'échauffement et pratique sa stratégie de départ.

Les diverses épreuves de vitesse sont les 100, 200 et 400 mètres.

Les principales épreuves d'athlétisme -  Courses de vitesse ou sprints

Courses de haies

De même que dans les épreuves de vitesse, l'objectif de l'athlète est de terminer le parcours dans le moins temps possible, mais en sautant cette fois dix haies pendant la course. Dans ce type d'exercice, outre la vitesse, la flexibilité et la coordination du sportif sont très importantes.

Il existe la course du 110 mètres haies (masculin), où les haies atteignent 106,7 cm ; le 100 mètres haies (féminin), avec des haies mesurant 84 cm ; et finalement le 400 mètres, autant couru par les hommes que les femmes, et qui est le plus long parcours de cette catégorie.

Les principales épreuves d'athlétisme - Courses de haies

Courses de fond et demi-fond

Dans ces types d'épreuves, la qualité essentielle des participants est l'endurance. Les courses de demi-fond comprennent les 800 et 1 500 mètres, et leur différence par rapport aux courses de vitesse est le couloir libre, c'est-à-dire que le coureur peut, à partir d'un certain moment, sortir de son couloir et devancer ses adversaires comme il le souhaite.

Les courses de fond comprennent des distances de 3 000 et 10 000 mètres ainsi que le marathon qui compte 42,195 kilomètres et qui se court en dehors de l'enceinte sportive (sur route).

Les principales épreuves d'athlétisme - Courses de fond et demi-fond

Courses de relais

Il s'agit de l'unique épreuve d'athlétisme que se réalise en équipes. Dans les deux variantes, le 4x100 mètres et le 4x400 mètres, quatre coureurs doivent se passer l'un après l'autre le témoin en courant toujours dans le même couloir. Inutile d'ajouter que parmi les qualités des participants, outre la vitesse, la coordination est primordiale.

Les principales épreuves d'athlétisme - Courses de relais

Steeple

La steeple est une course de 3 000 mètres. Pendant cette épreuve, les coureurs doivent sauter des haies ainsi qu'un fossé avec de l'eau.

Les principales épreuves d'athlétisme - Steeple

La marche athlétique

La curiosité de cette course est que, à la différence des autres épreuves de vitesse, le coureur ne peut pas lever les deux pieds en même temps, il doit toujours avoir un pied qui touche le sol. D'où le bizarre mouvement des hanches que nous remarquons en regardant la compétition. Il s'agit d'athlètes ayant de grandes capacités de résistance et le sens du rythme. Les distances à parcourir sont de 20 et 50 kilomètres pour les hommes, et de 20 kilomètres pour les femmes.

Les principales épreuves d'athlétisme - La marche athlétique

Saut en hauteur

De l'objectif de courir une distance dans le moins de temps possible, nous passons à celui d'obtenir la plus grande hauteur possible. Dans cette épreuve, le sauteur dispose de trois tentatives pour sauter par-dessus une barre horizontale suspendue sur deux supports verticaux.

Les principales épreuves d'athlétisme - Saut en hauteur

Saut à la perche

L'objectif de l'athlète est de sauter par-dessus une barre située en altitude (à environ 5 mètres) à l'aide d'une perche. Il part d'une ligne de fond et, en courant vers le lieu où s'élève la barre, il cloue la perche au sol et s'aide de cette impulsion pour surmonter l'obstacle.

Les principales épreuves d'athlétisme - Saut à la perche

Saut en longueur et triple saut

Dans ces épreuves, le sauteur tente de couvrir la plus grande distance possible (la distance et non la hauteur). Pour cela, il prend son élan à l'aide d'une petite course avant de sauter les pieds en avant depuis la planche d'appel sur une surface de sable. Le saut se mesure depuis cette ligne jusqu'à l'empreinte la plus proche laissée par l'athlète dans le sable avec n'importe quelle partie de son corps. Il dispose de 3 tentatives pour améliorer son résultat.

Dans le cas du triple saut, l'objectif de l'athlète est de couvrir la plus longue distance possible avec trois sauts consécutifs, il aura besoin par conséquent d'une très grande force dans les jambes pour réussir son impulsion.

Les principales épreuves d'athlétisme - Saut en longueur et triple saut

Lancer du poids, marteau, javelot et disque

Ce sont des épreuves de force dans lesquelles le lanceur devra projeter le plus loin possible différents objets.

Les principales épreuves d'athlétisme - Lancer du poids, marteau, javelot et disque

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Les principales épreuves d'athlétisme, nous vous recommandons de consulter la catégorie Activités sportives.

Écrire un commentaire sur Les principales épreuves d'athlétisme

Qu'avez-vous pensé de notre article?

Les principales épreuves d'athlétisme
1 sur 11
Les principales épreuves d'athlétisme

Retour en haut